1 janvier 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Les thérapies ciblées du cancer du sein

Catégorie(s) : Cancer du sein
Les thérapies ciblées du cancer du sein
5/5 - (1 vote)

Les thérapies ciblées sont une catégorie de traitements médicamenteux pouvant être mobilisés pour lutter contre le cancer du sein.

Avec plus de 50 000 diagnostics chaque année, le cancer du sein est la pathologie cancéreuse la plus rencontrée chez les femmes françaises, et une problématique de santé publique. La recherche de traitements toujours plus ciblés, moins lourds et plus efficaces est considérée comme un des axes majeurs de la lutte contre le cancer. Les thérapies ciblées font ainsi partie des avancées les plus probantes de la médecine oncologique moderne.

 

Les thérapies ciblées, qu’est-ce que c’est ?

Comme leur nom le laisse deviner, les thérapies ciblées sont des traitements qui ciblent des composantes précises des tumeurs cancéreuses.

Ainsi, les thérapies ciblées s’opposent à d’autres types de thérapies systémiques qui ciblent des caractéristiques que l’on retrouve à la fois chez les cellules cancéreuses et chez les cellules saines. La thérapie systémique la plus couramment utilisée dans la lutte contre le cancer du sein est la chimiothérapie, une grande famille de substances antitumorales ciblant les cellules en division (cancéreuses comme saines).

La chimiothérapie est un traitement qui a fait ses preuves dans la lutte contre le cancer, mais qui peut provoquer des effets secondaires lourds en anéantissant de nombreuses cellules saines dans son combat contre les cellules tumorales.

Thérapies ciblée action contre cellule cancéreuse

Ces « dommages collatéraux » causés aux tissus sains sont à même de limiter l’efficacité de la chimiothérapie, car celle-ci ne peut être administrée au-delà d’une certaine dose de toxicité pour les cellules saines. Par ailleurs, certains cancers ne réagissent pas à la chimiothérapie, et certaines patientes ne sont pas éligibles à ce type de traitements très agressifs.

Les thérapies ciblées apportent de nouvelles alternatives à la chimiothérapie en épargnant davantage les tissus sains pour se concentrer sur les cellules cancéreuses. Elles peuvent ainsi permettre de sortir certaines patientes de l’impasse thérapeutique.

Le mécanisme de fonctionnement de la thérapie ciblée expliqué en vidéo:

 

Les différents types de thérapies ciblées dans la prise en charge du cancer du sein

À l’heure actuelle, il existe différents types de thérapies ciblées pouvant être mobilisées pour lutter contre le cancer du sein. Elles peuvent être utilisées seules, ou associées à d’autres traitements (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie ou immunothérapie).

Le choix de recourir à une thérapie ciblée plutôt qu’à une autre se fait en fonction des caractéristiques identifiées chez chaque cancer, ainsi que des choix de chaque patiente et de son état de santé général.

Aujourd’hui, 2/3 des cancers du sein font appel à l’hormonothérapie lors du parcours de soins. L’hormonothérapie est, à ce titre, la plus prisée, et la plus utilisée des thérapies ciblées. 80% des cancers du sein sont hormonosensibles, et lorsque l’examen anatomopathologique des cellules cancéreuses détermine la présence de récepteurs hormonaux, l’hormonothérapie devient une option, la plupart du temps inclue dans le traitement.

Dans le cadre des thérapies ciblées, il faut également intégrer :

  • Les inhibiteurs de cycline D-Kinases CDK 4 & 6, utilisés en complément de l’hormonothérapie chez les patientes présentant une tumeur hormonodépendante à un stade avancé ou métastatique.
  • Les inhibiteurs de PARP (iPARP), concerne les patientes présentant un gène BRCA muté, ou des cancers triple négatifs (absence de récepteurs hormonaux – œstrogène et progestérone),
  • Les immunothérapies (utilisées dans le cadre du cancer triple négatif) qui aident les patientes à renforcer la capacité de leur système immunitaire à combattre le cancer.
  • Pour les patientes présentant un cancer du sein HER2 positif, l’utilisation d’anti HER2 (Herceptin, Pertuzumab, Tucatinib) reste privilégiée.
  • Plus récemment, l’anticorps anti-HER2 Trastuzumab deruxtecan a montré des résultats très encourageants pour les cancers du sein HER2-low (encore appelé HER2-faible), qui correspondent à des patientes présentant un cancer du sein avec une faible expression du récepteur HER2,
  • Enfin il faut noter l’introduction récente d’un nouveau traitement d’immunothérapie basée sur le sacituzumab govitecan dans le cadre de cancer du sein triple négatif non résécable ou métastatique.

 

D’autres thérapies ciblées sont fréquemment utilisées dans le traitement des cancers du sein avancés ou métastatiques tel que Bévacizumab, l’evérolimus et le Lapatinib.

  • Le Bévacizumab (ou Avastin) est une thérapie qui cible la protéine VEGF qui stimule le développement du système circulatoire. Ainsi, ce traitement entrave le développement des vaisseaux sanguins alimentant la tumeur cancéreuse, ce qui affecte sa croissance.
  • Le Lapatinib (Tyverb) et l’Évérolimus (Afinitor) sont des traitements ciblant les protéines kinases qui agissent, elles aussi, comme des facteurs de croissance sur les cellules cancéreuses.

 

Les thérapies ciblées : des résultats prometteurs dans la lutte contre le cancer du sein

L’utilisation de thérapies ciblées pour traiter le cancer du sein est encore récente, et leur généralisation demeure restreinte par le coût induit par la personnalisation de chaque traitement. Toutefois, les résultats obtenus jusqu’alors démontrent une efficacité prometteuse, y compris dans la prise en charge de certains cancers du sein aujourd’hui confrontés à une impasse thérapeutique.

C’est, par exemple, le cas des cancers métastatiques, qui répondent mal aux traitements locaux (chirurgie et radiothérapie), et ne réagissent pas toujours à la chimiothérapie et à l’hormonothérapie.

À l’avenir, les thérapies ciblées pourraient permettre de contrôler durablement certaines maladies métastatiques, et d’améliorer la prise en charge de cancers exclus des protocoles de traitement habituels, comme c’est le cas de certains cancers triples négatifs.

La recherche médicale en oncologie est en perpétuelle ébullition, et l’avènement des thérapies ciblées est en train de marquer un virage décisif ces dernières années dans la lutte contre le cancer du sein. Grâce à leur grande précision, ces traitements s’avèrent, en effet, plus efficaces et moins lourds que les traitements traditionnels, dont l’utilisation se heurte aujourd’hui à leur grande toxicité pour les tissus sains de l’organisme.

Une problématique que les thérapies ciblées pourraient résoudre un jour, tout en ouvrant la voie à une meilleure prise en charge de cancers aujourd’hui dans l’impasse thérapeutique.

Ilan Darmon

Le Dr Ilan Darmon fait partie de l'équipe médicale de l'Institut de Radiothérapie et de Radiochirurgie H. Hartmann qu’il a rejoint depuis 2018, après 3 années d’exercice à l'Institut Curie Paris comme Praticien Assistant Spécialiste des Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC).

Les autres actualités

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS