INSTITUT DE RADIOTHÉRAPIE ET DE RADIOCHIRURGIE

H. HARTMANN

13 avril 2022

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Comment reconnaître un mélanome sous-unguéal ?

Catégorie(s) : Cancer de la peau
Mélanome sous unguéal
3.5/5 - (6 votes)

Le mélanome sous-unguéal est un cancer de la peau localisé sous l’ongle. Il s’agit d’une pathologie rare, qui se développe le plus souvent sous les ongles du pouce et du gros orteil.

Le mélanome sous-unguéal peut toutefois être traité et mener à une guérison complète en cas de prise en charge précoce. De fait, il demeure important de connaître les symptômes de cette maladie cancéreuse pour la détecter précocement et, le cas échéant, la traiter au plus tôt.

 

Le mélanome sous-unguéal, qu’est-ce que c’est ?

Le mélanome sous-unguéal est une forme de mélanome, mais qui présente la particularité de se développer sous un ongle. Un mélanome est une tumeur cancéreuse de la peau qui se développe à partir des mélanocytes, cellules pigmentaires de l’épiderme. Comme c’est le propre des lésions malignes, le mélanome se développe de façon anarchique, s’étendant sans limites jusqu’à infiltrer les tissus voisins de l’épiderme, puis produisant des métastases pouvant envahir n’importe quel organe du corps humain.

Bien que le mélanome ne soit pas le cancer de la peau le plus répandu, c’est le plus connu, car le plus dangereux.

Vidéo sur le mélanome sous-unguéal

Par ailleurs, il est source d’inquiétude chez de nombreuses personnes présentant des grains de beauté, car il a tendance à leur ressembler aux premiers stades de son évolution.

Le mélanome sous-unguéal représente entre 2% et 8 % de tous les mélanomes cutanés. Il évolue de la même manière qu’un mélanome cutané, progressant de manière exponentielle et incontrôlable. Toutefois, les facteurs de risque diffèrent : alors que le mélanome cutané touche préférentiellement les personnes à la peau claire, le mélanome sous-unguéal affecte plutôt les populations à la peau foncée.

De même, alors que le soleil est hautement corrélé au développement du mélanome cutané, il est possible que le mélanome sous-unguéal soit davantage favorisé par des blessures répétées aux ongles.

Lire aussi notre article sur la fatigue chez le patient atteint d’un cancer

 

Diagnostic du mélanome sous-unguéal

Le principal symptôme du mélanome sous-unguéal est une ligne, une bande sombre, qui apparaît sous l’ongle lui donnant une apparence striée, dans le sens de la longueur. Ces lignes typiques de la maladie partent habituellement de la matrice et s’étendent vers l’extrémité de l’ongle. L’ongle peut également s’altérer, devenant fragile et cassant.

En somme, le symptôme principal du mélanome sous-unguéal n’est pas sans rappeler l’hématome sous-unguéal, avec lequel il est, de fait, souvent confondu, ce qui tend à entraîner une prise en charge tardive. Il faut noter que 15% à 65 % des mélanomes sous-unguéal sont achromiques, c’est-à-dire non pigmentés.

D’autres types de lésions de l’ongle et du pouce peuvent donc révéler une pathologie cancéreuse et doivent également vous alerter. Une rougeur, un nodule, une blessure qui ne guérit pas, une déformation de l’ongle ou une altération de la peau du doigt dans la zone de l’ongle sont autant de signes qui méritent une consultation médicale sans attendre.

La biopsie est l’examen de diagnostic de référence pour identifier un mélanome sous-unguéal et en apprendre davantage sur sa nature, son grade et son stade. Les examens radiologiques peuvent compléter le diagnostic pour évaluer l’étendue de la lésion et élaborer le protocole traitement le mieux adapté au cas par cas.

Lire aussi notre article sur la gestion de la douleur chez les patients atteints de cancer

 

Traitement du mélanome sous-unguéal

Le traitement de référence du mélanome sous-unguéal consiste à ôter chirurgicalement la tumeur cancéreuse. En fonction de l’étendue de la lésion cancéreuse, il peut être possible de préserver la matrice de l’ongle et de conserver le doigt atteint. Toutefois, lorsque la lésion s’est infiltrée aux tissus alentour, une chirurgie plus radicale peut être nécessaire. L’intervention peut notamment consister en une ablation de la dernière phalange du doigt de l’ongle atteint.

 

Traitement du mélanome sous unguéal

Lorsqu’il est diagnostiqué à un stade avancé de son évolution, le mélanome sous-unguéal peut également requérir un curage ganglionnaire consistant à ôter les ganglions lymphatiques les plus proches de la zone du cancer pour les analyser en laboratoire. L’analyse des ganglions permet d’en apprendre plus sur l’étendue de la maladie et d’ajuster le traitement en fonction.

En cas d’envahissement ganglionnaire, une chimiothérapie et une radiothérapie adjuvantes viennent compléter la chirurgie pour réduire les risques de récidive, ou pour accroître le confort et la durée de vie du patient lorsqu’une guérison complète n’est pas envisageable. La radiothérapie de type stéréotaxique s’avère utile dans le cas d’un nombre limité de métastases à distance ou pour potentialiser les effets de l’immunothérapie.

Lire aussi notre article sur la chimiothérapie dans le traitement du cancer

Du fait de sa relative rareté, le mélanome sous-unguéal est méconnu de la population, ce qui mène à une détection tardive de ses symptômes, alors qu’il est souvent confondu avec une ecchymose.

C’est essentiellement cette problématique de diagnostic tardif qui en fait une pathologie à mauvais pronostic. De fait, bien qu’il s’agisse d’une tumeur agressive, le mélanome offre habituellement un pronostic favorable dès lors qu’il est pris en charge précocement.

Dr Scher Nathaniel

Dr Nathaniel SCHER est spécialisé en oncologie et radiothérapie, il est attaché de recherche au sein de l’institut de radiothérapie Hartmann depuis 2017 ou il coordonne plusieurs projets de recherche clinique.

Les autres actualités

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS