INSTITUT DE RADIOTHÉRAPIE ET DE RADIOCHIRURGIE

H. HARTMANN

30 juin 2024

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Quel temps de récupération après une radiothérapie ?

Catégorie(s) : Traitements
temps récupération après radiothérapie
5/5 - (2 votes)

La radiothérapie est un traitement efficace et couramment utilisé pour combattre diverses formes de cancer. Elle fonctionne en tuant les cellules cancéreuses par exposition à des radiations ionisantes, qui endommagent leur ADN. Cependant, les effets secondaires de cette méthode sont nombreux et peuvent varier d’une personne à l’autre. Explorons ensemble le temps de récupération nécessaire après avoir subi une radiothérapie, et les facteurs qui impactent la durée de ce rétablissement.

Radiothérapie : Les principaux effets secondaires

Le corps réagit différemment à la radiothérapie en fonction de la dose, de la fréquence et de la zone traitée. Parmi les effets secondaires de la radiothérapie les plus courants, on retrouve :

  • Fatigue
  • Douleurs dans la zone traitée
  • Irritations cutanées (rougeurs, desquamations)
  • Perturbations gastro-intestinales (nausées, vomissements, diarrhée)
  • Difficultés à avaler et/ou perte d’appétit, notamment lors d’un traitement au niveau de la tête ou du cou

Les effets secondaires de la radiothérapie peuvent donc affecter le bien-être, l’énergie et la qualité de vie générale des patients, ce qui peut retarder leur rétablissement. Ainsi, un temps de récupération après la radiothérapie est souvent nécessaire, et plus largement après un parcours de soins oncologiques.

Lire aussi notre article sur le cancer du côlon

 

Temps de récupération après radiothérapie: quel délai pour se remettre d’une radiothérapie ?

En général, il faut compter environ 3 à 4 semaines après la fin des séances pour que les effets secondaires précoces commencent à disparaître progressivement et que le patient retrouve de l’énergie. Cependant, certains effets secondaires peuvent persister plus longtemps. La durée de récupération peut toutefois être influencée par plusieurs facteurs, et chaque patient vivra cette période différemment. Il est essentiel de maintenir un dialogue ouvert avec les professionnels de la santé et de suivre leurs conseils pour favoriser un rétablissement optimal.

Quels sont les facteurs qui influencent la durée de récupération après une radiothérapie ?

Type et localisation du cancer

Les cancers touchant des organes vitaux ou des systèmes corporels essentiels nécessitent souvent une récupération plus longue que ceux affectant des zones moins critiques. De plus, les zones du corps plus sensibles aux radiations (comme les poumons) peuvent exiger une période de récupération prolongée.

Stade du cancer

Le temps de récupération après une radiothérapie dépend également du stade du cancer au moment du diagnostic et du traitement. Les patients atteints de cancers avancés ou de tumeurs très agressives peuvent avoir besoin de plus de temps pour retrouver un état de santé normal après la radiothérapie.

Âge et état de santé général du patient

En moyenne, les patients plus jeunes et ceux en meilleure santé avant le début du traitement tendent à récupérer plus rapidement que les personnes âgées ou celles ayant une santé précaire.

Simultanéité d’autres traitements

Certains patients reçoivent également d’autres traitements simultanément à la radiothérapie, comme la chimiothérapie. Cela peut compliquer le processus de récupération et allonger la durée nécessaire pour surmonter les effets secondaires de la thérapie.

temps récupération après une radiothérapie

Nos conseils pour une récupération réussie après radiothérapie

Prendre soin de son corps et de son esprit pendant la période de récupération est crucial pour assurer un rétablissement rapide et efficace. Afin d’optimiser le processus de guérison, voici quelques conseils :

  • Bien se reposer : la fatigue est un effet secondaire fréquent de la radiothérapie. Il est donc essentiel d’écouter son corps et de se reposer lorsque cela est nécessaire. Dormir suffisamment et prévoir des siestes au besoin aide à contrer les symptômes de la fatigue.
  • Manger sainement et rester hydraté : une alimentation équilibrée et riche en nutriments renforce le système immunitaire et favorise la régénération des tissus endommagés par les radiations. Boire beaucoup d’eau est efficace pour pallier certains effets secondaires, comme les nausées ou la diarrhée.
  • Faire de l’exercice régulièrement : dans la mesure du possible, pratiquer une activité physique modérée encourage la circulation sanguine et contribue à combattre la fatigue. Se promener, faire du yoga doux ou participer à des séances de physiothérapie sont autant d’options adaptées à la période de récupération post-radiothérapie.
  • Conserver des sources de plaisir : il est conseillé de s’engager dans des activités qui vous font du bien, comme lire, méditer, jardiner, écouter de la musique ou encore se promener. Cela permet de mieux gérer le stress et d’améliorer la qualité du sommeil.
  • S’informer et communiquer : il est important de consulter régulièrement les médecins et autres professionnels de la santé pour identifier d’éventuelles complications ou questions concernant le traitement. Garder une communication ouverte avec l’équipe médicale peut grandement faciliter le processus de guérison.
  • Exprimer ses émotions et solliciter du soutien : l’aspect psychologique de la récupération ne doit pas être négligé ! Parler à des proches, rejoindre un groupe de soutien ou consulter un professionnel de la santé mentale peut aider à gérer les inquiétudes, les frustrations ou encore les émotions négatives associées au processus de rétablissement après une radiothérapie.

Ilan Darmon

Le Dr Ilan Darmon fait partie de l'équipe médicale de l'Institut de Radiothérapie et de Radiochirurgie H. Hartmann qu’il a rejoint depuis 2018, après 3 années d’exercice à l'Institut Curie Paris comme Praticien Assistant Spécialiste des Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC).

Les autres actualités

Faire face au cancer du sein durant la grossesse

Faire face au cancer du sein durant la grossesse

Malgré ces facteurs préoccupants, il existe différentes alternatives permettant d’envisager un pronostic positif pour les patientes souffrant d’un cancer du sein au cours de leur grossesse.

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS