INSTITUT DE RADIOTHÉRAPIE ET DE RADIOCHIRURGIE

H. HARTMANN

4 novembre 2020

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Cancer de la prostate récidivant : les bénéfices de la radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife

Catégorie(s) : cancer de la prostate
Cancer de la prostate récidivant

Le CyberKnife est un système de radiothérapie robotisée stéréotaxique qui apporte une nouvelle option de traitement pour les hommes atteints de cancers de la prostate récidivants.

Proche de la curiethérapie, la radiothérapie stéréotaxique par Cyberknife (ou radiochirurgie, bien que ce terme soit plutôt réservé aux traitements en une fraction) offre un traitement autrement plus ciblé que la radiothérapie traditionnelle, sans nécessiter d’intervention chirurgicale.

Après avoir fait ses preuves dans le traitement de tumeurs cérébrales, CyberKnife est désormais à l’essai dans le traitement des cancers de la prostate avec des résultats extrêmement prometteurs.

 

La radiothérapie stéréotaxique dans le traitement du cancer de la prostate récidivant

En France, le cancer de la prostate est le plus répandu chez l’homme et le troisième cancer masculin le plus meurtrier. Il représente à lui seul plus de 25% des cancers masculins. On parle de cancer récidivant lorsque les cellules cancéreuses réapparaissent après un premier traitement. Dans cette situation, les options thérapeutiques ne sont pas toujours les mêmes que lors du premier diagnostic, et s’avèrent malheureusement souvent limitées.

Les options thérapeutiques envisageables dépendent en effet des traitements employés initialement pour lutter contre la maladie, ainsi que de l’état de santé général du patient et de la forme, la taille et l’emplacement de la récidive. La radiothérapie externe traditionnelle, arme thérapeutique de choix en cas de cancer, est notamment exclue si le patient a déjà reçu des irradiations au cours du traitement initial.

Cancer de la prostate schéma

En effet, un patient ayant déjà bénéficié de radiations ne peut généralement pas être irradié à nouveau, cette nouvelle intervention risquant d’endommager sévèrement les organes sains proches de la prostate, et plus particulièrement le rectum et la vessie.

C’est dans ce contexte que CyberKnife s’impose comme une alternative salvatrice, offrant désormais aux hommes la possibilité de recevoir de nouvelles radiations en cas de cancer récidivant, sans risquer de détériorer les organes sains irradiés lors d’un précédent traitement.

CyberKnife, qu’est-ce que c’est ?

CyberKnife est un système de traitement par radiothérapie stéréotaxique visant à administrer, au cours de 5 à 10 séances, une dose élevée de radiations à l’aide d’un faisceau de rayons précisément dirigés vers la tumeur cancéreuse. Contrairement à ce que pourrait laisser imaginer son nom, le CyberKnife (« knife » signifiant « couteau » en anglais) n’implique aucune incision.

Il s’agit d’un traitement non abrasif, qui s’effectue à travers la peau comme lors d’une radiothérapie externe classique et n’exige aucune hospitalisation. À la différence d’une radiothérapie classique, CyberKnife est entièrement robotisé, offrant de fait une précision supérieure qui permet d’administrer des doses de radiations plus élevées, sans risquer de détruire des tissus sains.

 

CyberKnife : la radiothérapie stéréotaxique

CyberKnife est le premier traitement permettant d’administrer des doses de radiation à l’aide d’un bras robotisé qui traque les cellules cancéreuses en temps réel, adaptant en permanence la trajectoire de ses rayons à la position de la tumeur. Ce système offre une précision incomparable de l’ordre de l’inframillimètre, grâce à sa capacité à s’adapter en permanence aux mouvements respiratoires du patient et à ceux de sa prostate, organe particulièrement mobile – indépendamment de la volonté du patient.

Tout au long de la séance d’irradiation, le bras robotique CyberKnife tourne autour du patient pour ajuster son faisceau et irradier la tumeur depuis des angles différents. Le système comprend en outre un dispositif d’imagerie médicale qui permet de guider les radiations et de suivre la procédure en temps réel pour un contrôle optimal du traitement.

 

La radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife : une radiothérapie non abrasive

On compare parfois CyberKnife avec la curiethérapie, un traitement visant à injecter une substance radioactive directement dans la tumeur pour accroître la précision et la puissance des radiations. Néanmoins, à la différence de ce protocole de radiothérapie interne, la radiothérapie stéréotaxique  via CyberKnife n’implique aucune intervention abrasive.

De fait, le traitement ne nécessite pas d’anesthésie, et la séance de radiations est tout à fait indolore pour le patient. Par ailleurs, CyberKnife permettant d’administrer des doses de radiations supérieures, la durée du traitement s’en trouve raccourcie.

Si ces avantages peuvent paraître anodins au premier abord, ils ont en réalité un impact considérable sur la qualité de vie du patient et son moral, aspect important de la lutte contre le cancer de la prostate.

 

Les résultats prometteurs du CyberKnife

Les données actuelles sur les résultats du traitement des tumeurs prostatiques à l’aide du système CyberKnife sont plus qu’encourageantes. L’International Journal of Radiation Oncology Biology Physics établit que 60% d’un échantillon de 50 patients ayant bénéficié de ce traitement ne présentent aucune récidive à 5 ans, des résultats similaires à ceux obtenus après une ablation chirurgicale de la prostate – opération autrement plus lourde.

Par ailleurs, 69% des hommes traités en radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife n’ont pas eu besoin d’un traitement complémentaire par privation androgénique, une procédure à l’efficacité modérée, dont les effets secondaires sont lourds.

Enfin, il s’avère que la toxicité de ce traitement est inférieure à celle des procédures standard privilégiées dans le traitement du cancer de la prostate, avec des séquelles gastro-intestinales et urinaires de grade moindres.

Les effets secondaires fréquemment rencontrés à la suite de radiothérapies externes, prostatectomie et/ou chimiothérapie (incontinence urinaire, troubles érectiles, lésions rectales et intestinales…) sont encore présents chez certains patients, mais moins fréquents et moins sévères.

La grande précision de CyberKnife offre de nouvelles perspectives dans le traitement des tumeurs de la prostate, notamment face aux cancers récidivants pour lesquels les options thérapeutiques sont limitées.

Avec des impacts moindres sur la santé et la qualité de vie du patient pour une efficacité prometteuse, CyberKnife incarne la direction suivie depuis des années par la recherche dans le domaine de la lutte contre le cancer, qui avance toujours vers des traitements moins lourds et plus ciblés.

 

Bibliographie

  1. https://www.redjournal.org/article/S0360-3016(19)33896-9/fulltext;
  2. https://www.caducee.net/actualite-medicale/14666/cancer-de-la-prostate-recidivant-le-systeme-cyberknife-offre-un-excellent-controle-de-la-maladie.html

Les autres actualités

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS